Proprio.immo
Investir sur les côtes

Comment bien acheter en bord de mer ?

Secteurs touristiques les plus prisés pour les vacances, les bords de mer attirent toujours les propriétaires. Envie de se réveiller face à la mer (avec ou sans musique de Calogero) ? Ça tombe bien, cet article réunit certains conseils de vieux loups de mer pour réussir son achat.

Acheter en bord de mer en métropole

Bordée par deux mers et un océan, la France métropolitaine est très bien pourvue en côtes. Cependant, toutes les villes côtières ne se valent pas en termes de prix. En effet, la proximité avec la mer Méditerranée se paye cher. Si vous cherchez une habitation abordable, il vous faudra mettre les voiles en direction du Nord-Ouest. Selon MeilleursAgents, le prix au m² passe à 2 540 euros en Bretagne et à 4 694 euros en région PACA. Certes, il pleut souvent, mais avec le réchauffement climatique, c’est un investissement sur l’avenir 😉 Situé à Dieppe, l’agence Marine immobilier vous aidera à trouver votre bien idéal dans cette ville aux tarifs attractifs.

L’autre point décisif est la proximité avec la plage. Bien que séduisant, avoir les pieds dans le sable en trois pas présente des inconvénients. En plus de devoir supporter l’odeur de poissons et les touristes enragés, vous achèterez plus cher. Effectivement, un logement situé entre 15 et 20 minutes à pied vous coutera 20% moins cher. Vous êtes même doublement gagnant : vous économisez tout en entretenant votre silhouette de rêve ! Disposant d’une sélection d’habitations proches des plages, l’agence My Maison Du Sud.com vous aidera à devenir propriétaire sur la Côte Bleue (proche de Marseille).

Acheter dans les DOM-TOM

Éparpillés aux quatre coins du globe, les DOM-TOM disposent chacun d’un environnement unique. Cependant, toutes ces zones ne sont pas égales pour l’investissement immobilier. Actuellement, investir à la Réunion n’est pas un choix optimal, le marché local étant en crise et les prix s’envolant. Outre des fusées, la Guyane voit sa démographie décoller. La demande en logement est donc supérieure à l’offre. C’est alors le moment idéal de construire un bien dans le département.

Ainsi, construire est la meilleure solution pour investir dans les DOM-TOM. Le manque de logements faisant grimper les prix de l’existant, le neuf est très attractif. De plus, vous bénéficierez des avantages fiscaux de la loi Pinel. Avec cette législation, vous pouvez obtenir jusqu’à 32% de déduction d’impôts en louant votre bien sur de longues durées. Ce taux est donc bien plus intéressant que celui pratiqué en métropole (21%). Prenez toutefois garde à ne pas demander des loyers trop élevés. La plupart des habitants d’outre-mers dispose de rémunérations inférieures aux métropolitains.

➔ A lire aussi : Comment acheter à la montagne intelligemment ?

Acheter en Union Européenne

Avec la crise de 2008, les marchés immobiliers de plusieurs pays européens ont connu des jours difficiles. Effectivement, les achats nationaux se sont raréfiés et les prix effondrés. Les biens côtiers représentent ainsi de bonnes affaires pour les acquéreurs étrangers. Parmi ces Etats, l’Espagne constitue l’option la plus connue. Voisin de la France, le marché espagnol reste très accessible. Par exemple, un logement à Algésiras (en Andalousie) se négocie dans les 1 000 euros le m². Gardez toutefois en tête que les régions bénéficient d’une grande autonomie. Par conséquent, il est nécessaire de se renseigner sur les impôts et taxes locales car les fiscalités diffèrent d’une zone à l’autre.

Plus éloigné de l’hexagone, la Grèce s’avère aussi être une destination immobilière de choix. D’après le Figaro, les prix dans le pays ont baissé de 46% en 10 ans. Dans certaines îles comme Corfou (proche des côtes albanaises), le prix au m² se situe à 1800 euros. Cependant, adjugez-vous des services d’un avocat connaissant le marché. Le cadastre n’existant pas, les délimitations des terrains s’avère souvent approximatif.

💡 2 points clés : le droit et le budget
Si vous disposez d’un budget vous le permettant, investir en France métropolitaine et dans les DOM-TOM vous coûtera plus cher mais assure une transaction sans problème légal. Au contraire, un investissement à l’étranger s’avèrera moins onéreux aux dépens de certains risques possibles avec les lois locales.

Acheter en bord de mer à l’étranger

Dernière possibilité pour avoir les pieds dans le sable : investir à l’étranger. Le choix en termes de destination est large mais vous devez vous renseigner sur de nombreux points avant votre achat :

  • La situation économique,
  • La situation politique,
  • Les tensions intérieures,
  • Les risques environnementaux (séismes, tsunami, etc),
  • Les lois immobilières locales.

Bien que plus complexe qu’un achat en France, un investissement à l’étranger est aussi bien moins cher. De nombreux pays comme le Sénégal, la Thaïlande, l’Argentine et bien d’autres permettent de s’installer à moindre coût. Prêtez toutefois attention à l’emprise que vous avez sur le terrain. En effet, de nombreux États empêchent les étrangers d’acquérir une parcelle définitivement mais proposent des baux très longues durées. Chaque marché local ayant ses spécificités, il est préférable de recourir aux services d’un prestataire implanté sur place. À Dakar, l’agence K.S.B vous accompagnera dans votre recherche.