fbpx
Proprio.immo
Choix site location saisonnière propriétaire

Quel(s) site(s) choisir pour de la location saisonnière en tant que propriétaire ?

Faisant l’objet de nombreux articles, le choix de la location saisonnière fourmille de ressources. Cependant, les auteurs s’intéressent quasiment exclusivement aux clients et oublient les propriétaires. Afin de remédier à cela, nous vous proposons une liste présentant le fonctionnement des principaux sites de locations de vacances du point de vue du bailleur.

Airbnb, l’incontournable de la location saisonnière

Acteur le plus connu de la location saisonnière, Airbnb dispose également d’un trafic important. Effectivement, la plateforme est visitée par plus de 9 millions d’internautes uniques en France chaque mois. Côté statistiques, le site laisse à votre disposition de nombreuses données. Vous trouverez notamment le nombre de vue de votre annonce en fonction des dates. De même, vous pourrez analyser vos taux d’occupations et revenus par rapport à la moyenne du marché.

En termes de sécurité, Airbnb se targue de protéger efficacement les propriétaires. Concernant le paiement, la plateforme s’occupe de collecter la somme auprès du client avant de vous la transmettre 24 heures après l’arrivée du locataire. À propos de la garantie, le site fournit gratuitement une assurance dommage matériel couvrant jusqu’à 800 000 euros. De même, vous disposez d’une responsabilité civile couvrant jusqu’à 800 000 dollars.

Bien que la publication d’une annonce soit gratuite, Airbnb prélève une commission de 3% pour les propriétaires particuliers. Cependant, celle-ci pourrait être revue à la hausse. Effectivement, la plateforme a instaurée pour les professionnels une commission unique de 14%. La situation pourrait donc changer à l’avenir pour tous les hôtes du site. Sur une note plus positive, la société ne propose pas de programme payant pour augmenter sa visibilité. Dans cette vidéo, vous retrouverez plusieurs conseils pour développer l’attractivité de votre bien. Nous vous conseillons toutefois de continuer à réaliser des états des lieux, contrairement à l’astuce mentionnée dans ce média.

Booking.com, l’acteur phare du tourisme

Poids lourd de la réservation d’hébergement, Booking.com constitue le principal concurrent d’Airbnb. Fort d’une fréquentation de 12 millions de visiteurs français par mois, il est l’acteur le plus populaire de la location saisonnière. Côté statistiques, le site vous offre un panel d’indicateur de performance. Vous pourrez notamment analyser votre nombre de vues dans les résultats de recherche et comparer votre visibilité avec d’autres hôtes. La plateforme achetant beaucoup de publicité, les annonces du site ressortiront en bonne position sur les résultats des moteurs de recherche. De plus, Booking.com se laisse le droit de publier vos offres sur 17 500 sites affiliés.

Pour les paiements, Booking vous fournit un numéro de carte à débiter ou réalise un virement à votre bénéfice. Il propose également plusieurs solutions dont Paypal, Alipay et WeChat Pay (plébiscitées par les touristes chinois). La somme vous sera transmise à la fin du séjour du client. Cependant, la plateforme ne s’occupe pas d’éditer de factures au contraire d’Airbnb. Vous devrez donc vous charger de cette formalité. Notez également que le site n’offre aucune garantie aux propriétaires. En cas de dégradation, seul votre assurance vous indemnisera.

Contrairement à Airbnb, Booking se rémunère uniquement auprès des propriétaires. Dans ce cadre, la plateforme prélève une commission de 15 à 20% sur chaque réservation. Malgré ce coût élevé, tous les logements ne disposent pas de la même visibilité. Effectivement, le site dispose de trois éléments pour accroître la notoriété d’une annonce :

  • Le programme “Genius” : gratuit pour les propriétaires, son accès est toutefois suspendu à certains critères. De plus, Booking accordera automatiquement une remise de 10% aux clients adhérents à la formule.
  • La formule “partenaires privilégiés” : une fois encore, ce programme est gratuit, mais son accès dépend du respect de certains pré-requis. En échanges de ces contraintes, Booking vous recommande et améliore le référencement de vos annonces.
  • L’accélérateur de visibilité : cet outil vous permet d’augmenter votre visibilité sur de courtes périodes. En contrepartie de ce gain de notoriété, les commissions de Booking sur les dates concernées seront plus élevées.

Abritel, le vétéran de la location saisonnière

Figurant parmi les pionniers de la location saisonnière, l’acteur français Abritel a été racheté en 2007 par l’ogre américain HomeAway. De 30 000 annonces à la date du rachat, la société tricolore héberge dorénavant les 2 millions de propriétés du groupe nord-américain. D’après SimilarWeb, le site a réuni en novembre 2019 l’équivalent de plus de 3 100 000 visites (6 350 000 en août 2019). Vous pourrez également étudier de nombreuses statistiques dont le ratio annonce vue/contacts reçus et le nombre d’internautes ayant consulté votre annonce.

Au niveau des paiements, Abritel se charge de les récolter auprès des locataires et de les transmettre aux loueurs. Dans sa documentation, la plateforme semble même sous-entendre que les propriétaires n’acceptant pas la réservation en ligne verront leurs annonces moins bien classées. Comme la plupart des acteurs du secteur, le site ne fournit pas de garantie aux propriétaires. Vous devez donc vous assurer vous-même.

En termes de politique économique, Abritel propose deux modes de fonctionnement. Le premier est un abonnement à 249 euros par an. Celui-ci met notamment à votre disposition un calendrier, une carte interactive et la diffusion de votre annonce sur plus de 20 sites. Le second est une formule prélevant une commission de 8% (plus la TVA) qui vous donne accès aux mêmes outils que l’option abonnement. Concernant la visibilité, celle-ci sera influencée par le statut membre premium. Gratuit, son accès est toutefois suspendu à des conditions. Les personnes possédant ce rang peuvent alors booster temporairement leurs annonces pour les rendre davantage visibles.

Amivac, le spécialiste français de la location saisonnière

Acteur français de la location saisonnière, Amivac a été racheté par SeLoger.com en 2015. D’après SimilarWeb, la plateforme a cumulé 480 000 visites en novembre 2019 (850 000 en août 2019). Bien que l’entreprise française soit moins populaire que les géants du secteur, la concurrence y est également moins féroce avec 27 000 locations. La particularité du site est d’être surtout spécialisé dans le marché français puisque l’écrasante majorité des biens se situe en France. À propos des statistiques, vous pourrez consulter le nombre de demandes de contact, les visites sur votre annonce, etc.

À propos des services rendus aux propriétaires, ceux-ci s’avèrent moins nombreux que ceux proposés par les poids-lourds du secteur. Côté paiement notamment, Amivac laisse ce processus à la charge des bailleurs. De même, la plateforme ne propose pas d’assurance. Vous devrez alors demander un dépôt de garantie à vos clients.

Concernant le modèle économique, Amivac n’impose pas de commission. Toutefois, vous devrez payer 95 euros pour pouvoir diffuser votre annonce sur la plateforme pendant un an. Si vous souhaitez augmenter votre visibilité, le site propose aussi 2 options payantes. Nommée “page d’accueil”, la première permet de faire apparaître son bien sur l’accueil d’Amivac pour 20 euros les deux semaines. Baptisée “première page”, la seconde offre la possibilité d’être visible sur la première page des résultats de recherche de votre département. Son tarif est de 30 euros pour 14 jours.

➔ A lire aussi : Focus sur l’immobilier : Les villes tendances pour la location saisonnière : Colmar

HouseTrip, le grand suisse

Née en 2009, la plateforme suisse a été rachetée en 2016 par le géant américain du tourisme Tripadvisor. En moyenne, le site attirerait 500 000 visiteurs par mois. Surtout présent sur le marché européen, l’acteur regroupe 600 000 logements. Au niveau des statistiques, vous pourrez analyser le nombre de visite de votre annonce, votre taux d’acceptation et le total de demandes de réservations reçues. De plus, votre bien sera également publié sur le reste de l’écosystème Tripadvisor.

En termes de service, HouseTrip fournit une plateforme de paiement à ses clients. Ainsi, plusieurs moyens de règlements sont disponibles comme Paypal ou MasterCard. Le propriétaire recevra ses gains 24 heures après le début du séjour. Malgré tout, le site ne propose pas d’assurance à destination des propriétaires. Vous devrez donc demander un dépôt de garantie à votre clientèle.

Comme la plupart des acteurs, HouseTrip fonctionne par commission prélevée aux propriétaires et aux clients. Côté bailleur, le taux pratiqué est de 3% (hors TVA) du montant de la réservation. En contrepartie, vous pourrez publier votre annonce gratuitement sur la plateforme. À propos des options payantes améliorant la visibilité de vos annonces, la plateforme ne semble pas en proposer.

Atraveo, la plateforme tournée vers l’Europe

Toujours en Europe, Atraveo est l’un des leaders de la location saisonnière en Allemagne. En termes d’offres, la plateforme regroupe 319 479 biens situés en Europe. SimilarWeb nous informe que le site a attiré 123 000 visites en novembre 2019 (190 000 en août 2019). Le trafic provenant essentiellement d’Allemagne (58% des visiteurs), c’est le lieu idéal pour promouvoir votre logement aux yeux des touristes allemands. De plus, vos annonces seront publiés sur 1 000 sites partenaires.

Afin d’accompagner les loueurs, Atraveo se charge de la gestion des paiements. De même, la plateforme affirme qu’elle se charge de la communication avec les clients et de la réalisation du contrat. En tant que propriétaire, vous n’avez plus qu’à remettre les clés à vos visiteurs et les récupérer à la fin de leurs séjours. Qui plus est, vous pouvez accepter ou refuser toutes les réservations émanant du site. Cependant, vous ne disposez d’aucune assurance. Vous devrez donc demander un dépôt de garantie à vos visiteurs.

Côté modèle économique, la publication d’annonce est gratuite sur Atraveo. Toutefois, la plateforme vous facturera une commission de 15% sur chaque réservation. La TVA reste également à votre charge. Bien que la part prélevée par le site soit élevée, sachez qu’il ne propose pas d’options payantes influant sur la visibilité de votre logement.

💡 Comment choisir un site de location saisonnière ?
Pour un propriétaire, les principaux éléments à surveiller pour choisir son site de location saisonnière sont la politique économique (abonnement ou commission), le prix et la fréquentation. Cependant, nous vous conseillons aussi de vous mettre dans la peau du touriste pour comprendre si ces derniers peuvent facilement naviguer sur la plateforme.

Leboncoin vacances, le géant généraliste

Rubrique dédiée à la location saisonnière du géant français, les logements de vacances ne constituent qu’une catégorie parmi tant d’autres sur Leboncoin. Évidemment, impossible d’avoir des données sur le trafic lié à ce type de service. Sachez toutefois que la globalité de la plateforme a attiré 159 millions de visites en novembre 2019 (187 millions en août 2019). L’acteur se classe ainsi 7ème site le plus visité en France. Avec plus de 110 000 annonces, il serait également le premier opérateur de location saisonnière dans l’hexagone.

À propos des paiements, Leboncoin se charge de leurs gestions. Ainsi, le vacancier payera un acompte 30 jours avant le début de son séjour. Celui-ci vous est assuré, même en cas d’annulation grâce à la garantie location sécurisée proposée par le site. Le reste de la somme sera payée à l’arrivée des locataires dans le bien. Cependant, le géant des annonces entre particuliers propose peu de services. En effet, seul un calendrier mis à jour automatiquement selon vos réservations est disponible. De même, vous ne pourrez contacter vos clients que par mail. Vous gardez aussi la possibilité de refuser une demande de réservation. Attention, la plateforme ne recueille pas non plus d’avis. Si certains considèrent cela comme un avantage, n’oubliez pas que beaucoup d’internautes utilisent ces derniers comme indices de confiance.

Concernant le modèle économique, leboncoin a choisi de proposer son service gratuitement aux bailleurs. Vous ne payerez donc aucune commission sur vos réservations et la publication d’annonces reste gratuite. À l’inverse, les locataires devront s’exonérer d’une commission équivalente à 6% du montant du séjour. Comme pour les autres catégories du site, la location saisonnière proposent de nombreuses options payantes pour améliorer votre visibilité. Par exemple, l'”abonnement tête de liste” vous coûtera 25 euros TTC pour 7 jours. Du côté de la rubrique “à la une”, la présence de votre bien vous reviendra à 15 euros TTC pour 7 jours.

PAP vacances, la plateforme franco-française

Comme son nom l’indique PAP Vacances est la filiale réservée à la location saisonnière du groupe PAP. Celui regroupe plus de 30 000 annonces. En novembre 2019, Similarweb analysait le trafic de la plateforme à 590 000 visites (1 250 000 en août 2019). Selon le JDN, la plateforme serait le troisième acteur de la location de vacances le mieux référencé en France. Cela signifie que votre logement a de meilleures chances d’être visible que chez d’autres spécialistes. Contrairement à la plupart des géants internationaux, PAP Vacances a choisi de permettre un contact direct entre le locataire et le propriétaire. De plus, ce dernier dispose d’un service client disponible par téléphone.

Bien que PAP Vacances ne propose pas le paiement en ligne à l’heure actuelle, il semblerait que la fonctionnalité soit en projet. Concernant les autres services, la plateforme met à votre disposition un calendrier pour gérer vos périodes de location. De plus, vous disposez d’une assistance juridique en cas de contentieux avec un vacancier.

À propos des prix, PAP Vacances dispose de trois formules. Tout d’abord, l’offre “printemps/été” à 89 euros permet de publier votre annonce de début mai à fin octobre. Ensuite, la prestation “hiver” à 69 euros donne la possibilité de diffuser sa publication de début novembre à fin avril. Finalement, l’option “toute l’année” à 129 euros vous ouvre accès à un an de mise en ligne de votre contenu. En conclusion, la plateforme ne prélève aucune commission et ne propose pas de services payants favorisant la visibilité.

Tableau comparatif des sites analysés

Site


Critères
Airbnb Booking.com Abritel Amivac Housetrip Atraveo Leboncoin vacances PAP vacances
Notoriété Forte Forte Importante Modérée Modérée Très modérée Très forte Modérée
Gestion des
paiements
Oui Selon le
moyen de
paiement choisi
Oui Non Oui Oui Oui Non
Garantie
propriétaire
Oui Non Non Non Oui Non Non Non
Modèle
économique
Commission Commission Commission
ou abonnement
Abonnement Commission Commission Gratuit pour
les propriétaires
Abonnement
Prix 3% de la
réservation
15 à 20% de
la réservation
8% de la
réservation ou
249 euros/an
95 euros/an 3% de la
réservation
15% de la réservation Gratuit 120 euros/an
Public International International International Français International Allemand et
Néerlandais
Français Français
Option
visibilité
Non Oui Oui Oui Non Non Oui Non
Spécialiste
location
saisonnière
Oui Non Oui Oui Oui Oui Non Non