fbpx
Proprio.immo
Vendre logement IDF

5 conseils pour vendre son bien immobilier en Île-de-France

Ah, Paris, la ville lumière et capitale de l’amour. En tant que propriétaire, vous vous demandez sûrement comment provoquer le coup de foudre des acquéreurs à l’égard de votre bien. Afin de vous aider dans votre mise sur le marché d’Île-de-France, voici quelques conseils.

Effectuer les diagnostics obligatoires

En France, la loi oblige le vendeur d’un bien à fournir des diagnostics à l’acquéreur. Selon le logement, plusieurs évaluations doivent être réalisées :

  • L’état des risques et pollutions.
  • La superficie loi Carrez.
  • Le diagnostic électrique.
  • Le diagnostic gaz.
  • Le diagnostic assainissement non collectif.
  • Le diagnostic termite.
  • Le DPE (performance énergétique)

Si votre bien a plus de 20 ans, deux diagnostics s’ajoutent. Le premier concerne les logements dont le permis de construire date d’avant juillet 1997. Il vise à détecter la présence d’amiante et sa durée de validité correspond à trois ans. Le second s’impose aux habitations érigées avant 1949. L’objectif ici est de s’assurer de l’absence de plomb. Il est valable un an dans le cadre d’une vente mais la période passe à 6 ans pour une location.

Une agence en Île-de-France

Recourir aux services d’une agence immobilière locale reste le plus simple dans l’immobilier. Cette dernière possède en effet les connaissances nécessaires à propos du marché de proximité. Elle pourra donc faire une estimation juste de votre bien et déterminer précisément le type de clients à qui proposer ce logement. En Île-de-France, une agence locale tel que Comimob saura vous épauler.

Une agence locale connaitra aussi les changements sur le marché. Avec le projet de Grand Paris, de nombreux logements verront leur valeur changer. Cela s’explique notamment par la création de nouvelles lignes de métros qui transformeront des secteurs auparavant mal desservis en zones attractives. Au contraire, des quartiers calmes seront impacté négativement par ces aménagements. Dans cette vidéo, vous découvrirez l’évolution du concept de Grand Paris.

Les spécificités de l’Île-de-France

Souvent sous-estimé, l’agencement et la décoration de votre logement jouent pourtant un rôle crucial. En effet, ces deux critères pèsent grandement sur la projection ou non des visiteurs. Un mauvais agencement peut cacher de précieux mètres carrés dans une région où le m2 est rare. Une décoration démodée peut, quant à elle, rebuter les clients potentiels. N’hésitez donc pas à faire des travaux.

Une vente immobilière ne se limite pas à promouvoir un bien seul. Il faut aussi communiquer sur les services entourant le logement. Cela est d’autant plus vrai en Île-de-France où les villes et quartiers ne sont pas tous égaux en termes d’infrastructures. Par exemple, un immeuble avec une petite surface peut compenser ce défaut en étant situé à deux pas d’un arrêt de métro et de magasins.

💡 Valorisez les environs du bien
Plus que dans toutes autres régions françaises, il est nécessaire de promouvoir l’environnement du logement. Parlez donc des transports en commun, commerces, services publics. Cette affirmation s’avère d’autant plus vrai à Paris où le prix au m² s’envole et le projet de Grand Paris rebat les cartes en termes de valeur immobilière.

Rendre son bien désirable

Avant de visiter un bien, la personne doit d’abord être attirée par votre annonce. Pour cela, le plus simple est d’y inclure des photos de qualité : éviter le flou et les images mal cadrées. Étant dans la région de Paris, vous pouvez même inclure de nouvelles technologies. De nombreuses entreprises voisines proposent en effet des visites en 360° ou en réalité virtuelle. L’agence Emphase Immobilier agrémente toutes ses annonces de visuels de qualité professionnelle.

Si vous disposez d’une petite surface à Paris ou dans ses environs, jouez la carte du tourisme. Malgré ses cafés à 6 euros (en promotion), la capitale est l’une des destinations les plus prisées du monde ! Expliquez donc à vos potentiels acquéreurs qu’ils pourront facilement louer le logement. Cet argument deviendra le contrepoids au problème de la surface réduite. N’hésitez pas à publier vos annonces en anglais. De nombreux étrangers cherchent un pied-à-terre dans la Ville Lumière.