fbpx
Proprio.immo

Focus sur l’immobilier : le Haut-Rhin

Département vivant dans l’ombre de son voisin du Bas, le Haut-Rhin possède pourtant de vrais arguments pour attirer les propriétaires. Les prix bas vous permettront d’y acquérir un bien à moindre coût. Voici les données à étudier avant de réaliser un achat sur ce territoire alsacien.

Profil de la population du Haut-Rhin

En 2016, la population du département atteignait 762 743 habitants. Cependant, le secteur bénéficie d’une faible croissance démographique avec +0,3%. Cette évolution n’est toutefois pas égale selon les communes. Alors que Mulhouse perd des résidents (-0,2%), Colmar connait une forte popularité (+0,7%). Spécialisé dans l’industrie, le Haut-Rhin a été durement touché par les délocalisations. Il a toutefois conservé un grand nombre d’emplois dans l’automobile et la chimie. La zone est aussi une destination touristique réputée grâce notamment à la Route des Vins.

Dans le Haut-Rhin, la cigogne ne connait pas la crise. En effet, les modèles de foyers références se constituent d’un couple sans enfants (28,5%), talonnés par les binômes avec un ou des enfants (28,3%). À l’inverse, les familles monoparentales s’avèrent les plus minoritaires (9% des maisonnées).

À propos du revenu moyen, le Journal Du Net estime celui-ci à 2 373 euros net par mois. Comparé à la moyenne nationale, cela représente une somme plus élevée de 5%. Si vous souhaitez acheter un bien immobilier pour louer, vous disposerez donc d’une petite fourchette pour ajuster vos loyers.

Location contre achat

Concernant le statut des habitants à l’échelle du département, la plupart sont propriétaires (60,5%). Les locataires sont donc minoritaires et constituent 37,5% de la population. Si vous souhaitez réaliser un achat pour louer, de grands centres urbains comme Lyon vous permettront de trouver des clients plus facilement.

Dans le cadre d’une acquisition pour une résidence principale, est-il préférable d’acheter ou de louer ? D’après MeilleursAgents, le prix au m² dans le département s’élève à 1 599 euros pour un appartement. Côté location, le loyer mensuel vous reviendra à 8,4 euros le m². En calculant, nous pouvons déterminer qu’un achat deviendra plus économique qu’une location après 15 ans. Contrairement aux grandes métropoles, une transaction immobilière s’avère donc intéressante, car elle vous bloquera beaucoup moins longtemps. Pour les investisseurs, le rendement locatif s’élève à 6,30 : le secteur est donc attractif. Il vous faudra juste vous habituer aux noms de villes imprononçables. Un logement ne vous coûtera donc pas un (haut) rein.

➔ A lire aussi : Focus sur l’immobilier à Toulouse

Appartement ou maison ?

Composé en grande partie de zones rurales, le Haut-Rhin comporte de nombreuses maisons (52,2% du marché). Cependant la présence de grandes villes comme Mulhouse ou Colmar permet d’alimenter le marché local avec une offre importante d’appartements (47,3% des habitations). Vous devriez donc facilement trouver votre bonheur au pays de la flammekueche.

Les biens immobiliers du département font d’ailleurs la part belle aux grandes surfaces. En effet, les T5 et plus représentent à eux seuls 41,2% du marché. À l’inverse, les superficies réduites restent marginales. Cumulés, les T1 et T2 composent seulement 13% des habitations. Vous aurez donc la place pour héberger vos amis ivres à la suite d’une soirée arrosée au Gewurtz.

Le marché immobilier de la région étant très disparate, recourir aux services d’une agence immobilière peut grandement faciliter vos recherches. Un acteur local comme Maya Immo vous aidera à trouver un bien correspondant à vos besoins. En plus, vous n’aurez même pas besoin de réaliser un sacrifice humain pour recourir à leurs services 😉

Colmar VS Mulhouse

Ces deux villes sont les plus importantes du département. Pourtant, tout les oppose. Du côté de Mulhouse, la ville souffre d’une mauvaise image liée notamment à une réputation d’insécurité. Par conséquent, les prix sont faibles et se situent autour de 1 161 euros le m², sans compter les nombreux logements vacants. Pourtant, la localité procède depuis quelques années à de nombreux plans de réaménagement. Ces derniers visent notamment à transformer la cité en agglomération plus verte. Pour cela, les espaces naturels se multiplient et les infrastructures dédiées aux vélos se développent.

Au contraire, Colmar bénéficie d’une notoriété croissante. Cela se reflète sur les prix, plus élevé qu’à Mulhouse. Effectivement, le prix au m² se négocie 1 836 euros. La ville s’avère aussi être une destination touristique de choix. Le caractère pittoresque alsacien, le marché de Noël et la Route des Vins étant ses principaux atouts. Plus étonnants, la ville attire depuis quelques années de très nombreux touristes chinois. La raison ? La cité fut choisie en 2018 par le programme de télé-réalité culinaire “Chinese Restaurant”. Véritable carton dans l’Empire du Milieu, l’émission a été vue 2 milliards de fois. Cette nouvelle clientèle plébiscite d’ailleurs la zone de la Petite Venise. Au travers de cette vidéo, France 3 revient d’ailleurs sur cette aventure asiatique.

Proche de la Suisse, la situation géographique du Haut-Rhin entraine certaines conséquences sur les prix. En effet, les communes proches de la frontière voient leurs biens immobiliers se négocier plus chers que dans les grandes villes. Par exemple, un appartement à Altkirch vous coûtera en moyenne 1 894 euros le m². Cela s’explique par l’attrait que représente ces agglomérations pour les travailleurs frontaliers. Ces derniers gagnant mieux leur vie (les salaires étant supérieurs au pays de la neutralité), l’offre suit la tendance.

💡 Un achat immobilier moins onéreux ou plus attractif ?
En tant qu’investissement pour louer à long termes, Mulhouse est une bonne alternative. En effet, les prix sont peu élevés et les projets d’urbanismes se multiplient pour rendre la ville de nouveau attractive.
Au contraire, Dijon est l’une des meilleures cités pour la location saisonnière grâce à sa nouvelle clientèle chinoise.

L’immobilier neuf dans le Haut-Rhin

Les prix du neuf restent très accessibles dans le département. Selon BFM Info, le prix au m² moyen d’un appartement neuf atteint 3 301 euros. Cependant, toutes les villes ne sont pas soumises à la même politique urbaine. À Mulhouse, la mairie vise un objectif de 100 nouveaux logements par an : l’offre reste donc limitée. Au contraire, de nombreux projets immobiliers fleurissent à Colmar. Par exemple, la future zone des Jardins République abritera notamment 77 logements.

Comme dans toutes les villes, certains quartiers sont à privilégier quand on recherche des biens neufs. Du côté de Mulhouse, le quartier Nouveau Bassin verra sortir de terre 2 nouvelles résidences desservies par de nombreux services de proximité. À Colmar, le secteur à étudier se nomme le quartier des Maraichers. Effectivement, une centaine de logements doivent être créés dans cette zone abritant de nombreux espaces verts.

Associée à de nombreux constructeurs locaux comme GL Construction, l’agence Lutimmo est un spécialiste de l’immobilier neuf dans le 68. Elle vous propose notamment de multiples programmes sortant de terre ainsi que des contrats de Ventes en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA).

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Ne soyez pas timide, rejoignez nous !