fbpx
Proprio.immo

Focus sur l’immobilier à Lille

Située à l’extrême nord de la France, Lille est l’une des rares métropoles dont les prix des logements sont restés stables. Pourtant, la ville dispose d’un emplacement idéal. Cette dernière place la Belgique, les Pays-Bas, l’Angleterre et Paris à moins de deux heures de transports. Voici donc un guide pour vous aider à acquérir un bien dans la capitale des Flandres. Promis, notre vision du Nord est plus réaliste que le film “Bienvenu Chez les Ch’tis”.

Profil de la population de Lille

En 2016, la population lilloise atteignait 232 440 habitants. La ville bénéficie toutefois d’un dynamisme modéré avec une évolution annuelle de 0,5% de son nombre de résidents. Proche de la Belgique et des Pays-Bas, la cité bénéfice d’une situation géographique attractive (et de cigarettes moins chères). De nombreuses grandes entreprises y sont aussi implantées, notamment dans le transport. Par exemple, vous retrouverez Alstom et Bombardier.

Troisième ville étudiante de France, Lille se compose de nombreux célibataires. Effectivement, les statistiques de l’INSEE démontrent que le modèle principal de foyer est composé d’une personne seule (53,3%). À l’inverse, les couples avec enfants représente à peine 15% des ménages. C’est donc l’endroit idéal pour faire chauffer les applications de rencontre.

À propos du revenu moyen, le Journal Du Net identifie ce dernier à 2507 euros net. Ramené à la moyenne française, cela représente une somme 14% plus élevée. Si vous cherchez à acheter pour louer, vos loyers pourront être augmentés par rapport aux prix du marché national.

Location contre achat

La métropole de Nord est surtout un marché immobilier de locations. En effet, les locataires constituent 69,8% des habitants. Au contraire, les propriétaires s’avèrent minoritaires. Seuls 28% des résidents possèdent leurs logements. La ville dispose ainsi d’une demande importante de biens à louer. Elle représente donc un bon choix d’investissement pour un bailleur.

Vous souhaitez savoir quelle situation est la plus rentable entre l’achat et la location ? Selon MeilleursAgents, le tarif au m² s’évalue à 2 799 euros pour un appartement. Au niveau de la location, le loyer atteint 13,5 euros le m². Après analyse, nous pouvons calculer qu’un bail coûtera plus cher qu’un achat après 17 ans. Dans le cadre d’un investissement pour louer, le rendement locatif culmine à 5,79. La ville s’avère alors être une destination d’intérêt pour les investisseurs. De quoi se payer de nombreux verres de l’eau locale : la bière.

💡 Lille, l'amie des budgets modestes
Contrairement aux autres métropoles, les prix de l’immobilier restent accessibles à Lille. Vous n’y laisserez donc pas un bras lors de l’achat d’un logement.

Appartement ou maison ?

N’échappant pas à l’urbanisme classique des métropoles, le marché immobilier lillois se compose principalement d’appartement (77,6%). Cependant, les maisons conservent une présence conséquente et représente 21,3% des habitations. Les acquéreurs disposent donc de vraies chances d’accéder à ce type de biens, contrairement à des villes comme Lyon.

Toutefois, le futur propriétaire trouvera surtout des surfaces moyennes. Effectivement, les T2 et T3 composent cumulativement 48,4% du marché immobilier de Lille (d’après l’INSEE). À l’opposé, les T4 s’avère être le type de logement le plus rare et représente 15% de l’offre d’habitations. À moins d’être chaud comme une baraque à frite, ce genre de biens constituera un investissement moins intéressant en termes de prix.

SI vous recherchez de belles maisons, la banlieue lilloise abrite des biens uniques possédant de belles superficies. Une agence spécialisée dans ce type de marché comme Cécile Hottin immobilier vous aidera à trouver votre bonheur aux portes de Lille.

➔ A lire aussi : Focus sur l’immobilier à Strasbourg

Dans quels quartiers investir à Lille ?

Quartier iconique de la cité lilloise, le Vieux-Lille témoigne du visage historique de la ville. Les prix sont toutefois à la hauteur de la beauté du secteur avec une moyenne de 3 914 euros le m². Outre le légendaire moule-frite, vous y découvrirez de nombreux monuments dont :

  • La vieille Bourse,
  • la Chambre de Commerce,
  • le Temple maçonnique,
  • la cathédrale Notre-Dame de la Treille,
  • l’Hospice Comtesse.

Si vous ciblez les étudiants, votre regard se tournera vers le quartier Vauban. Secteur accueillant plusieurs universités et bien desservi par les transports en commun, il séduira cette clientèle jeune. De plus, la zone abrite de nombreux espaces verts tel que le bois de Boulogne. Concernant les tarifs, ceux-ci se négocient dans les environs de 3 245 euros le m².

Plus abordable, Fives constitue une valeur montante parmi les quartiers de Lille. Les commerces et services de proximité se développent depuis plusieurs années. Le secteur héberge aussi un lycée international d’hôtellerie. Ayant vu le jour en 2016, l’établissement permet de dynamiser les environs. De plus, les maisons implantées dans cette zone s’avèrent moins onéreuses que les appartements. Effectivement, une maisonnée vous coûtera en moyenne 2 093 euros le m² (300 de moins qu’un logement collectif). Cette vidéo vous présentera rapidement Lille dans son ensemble.

L’immobilier neuf à Lille

La mairie prévoit également de construire un tout nouveau quartier. Nommée “Porte de Valenciennes“, celui-ci prévoit des aménagements sur une surface de 125 000 m². Parmi cet espace, les constructeurs planifient de sortir 1 000 logements de terre. Le secteur intégrera de même une grande partie d’espaces verts.

Autre grand projet de la ville de Lille : l’Euralille 3 000. Agrandissant le quartier d’affaire existant, les travaux accoucheront de 120 000 m² de bureaux. Les logements s’intègrent aussi à la construction. Par exemple, la résidence Ekla abritera une centaine d’appartements. La cité du Nord offre donc de nombreuses opportunités d’investir dans le neuf.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Ne soyez pas timide, rejoignez nous !