Proprio.immo
investir côte atlantique immobilier

Investir dans l’immobilier sur la Côte Atlantique

Longtemps reconnue comme un secteur tourné vers la pêche et le commerce maritime, les régions au bord de l’océan Atlantique ont su se renouveler, mise en lumière par des films à succès comme La Baule-les-Pins ou Camping. Ainsi, il se place comme principale concurrent au littoral méditerranéen. En effet, c’est l’une des destinations privilégiées pour les Français et étrangers. Toutefois, nous allons analyser s’il est judicieux d’investir dans l’immobilier sur la côte Atlantique.

Le marché immobilier sur la côte Atlantique

D’une longueur de 2400 km, la façade atlantique française est la plus importante de France. Évidemment, il est compliqué de définir un prix moyen avec un si grand territoire. Toutefois, nous pouvons vérifier la valeur moyenne des différentes stations balnéaires. Ainsi, voici les différentes moyennes communales qu’on retrouve sur le littoral :

  • Sables d’Olonne : 4 164 €.
  • Biarritz : 7 199 €.
  • La Baule : 5 679 €.
  • Hossegor : 7 608 €.
  • Hourtin : 3 271 €.
  • La Palmyre : 4 171.

Comme vous pouvez le constater, la disparité des prix est importante. En effet, selon SeLoger, dans certaines communes du Sud-Ouest, le m2 atteint les 8 500 €, comme à Lège-Cap-Ferret. C’est pourquoi, certains privilégient des résidences à plusieurs kilomètres du bord de mer. Effectivement, la valeur peut être divisée par 2. Ainsi, selon votre budget, il est parfois intéressant de privilégier un logement un peu plus loin du littoral atlantique. En général, vous aurez accès à un logement proposant de meilleures prestations. Au contraire, si vous souhaitez acquérir sur la côte, la location saisonnière est une opportunité, la haute saison est souvent rentable. 

Littoral atlantique ou méditerranéen ?

Quelles sont les différences entre l’Atlantique et la Méditerranée ? Parlons dans un premier temps du cadre de vie. Régulièrement, la majorité pense que l’Ouest est plus naturelle et authentique. Pourtant, le littoral méditerranéen est prisée par beaucoup de français et d’étrangers. Cependant, la côte atlantique avec des villes comme Bordeaux, Bayonne ou La Rochelle figurent dans le classement des villes où l’on vit le mieux. De plus, le secteur est réputé plus calme que son rival, tout en étant moins impacté par le tourisme de masse.

Qu’en est-il des prix l’immobilier entre le littoral atlantique et méditerranéen ? Évidemment, la question se pose. Généralement, nous remarquons que le premier est moins cher que le deuxième. En effet, si nous analysons les 2 départements les plus chers de chaque littoral, la Nouvelle-Aquitaine est en moyenne à 2 676 € au m2. Alors que, la Méditerranée, avec les Alpes-Maritimes remporte la palme, avec une valeur moyenne de 3 837 €.

💡 La vue sur la mer, plus chère ?
Évidemment, la vue sur mer est l’un des atouts majeurs quand on habite sur le littoral. Toutefois, le coût est parfois onéreux. En effet, si vous souhaitez acquérir un bien dans une station balnéaire, le prix du logement peut vite évoluer. Ainsi, comptez sur des tarifs jusqu’à 34% supérieurs à ceux d’un logement identique dans les terres.

Où investir sur la côte Atlantique ?

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier sur la côte Atlantique, vous devez connaître différents facteurs. Ainsi, le littoral est vaste, les différences de prix aussi. En cause, les avantages de certains départements par rapport à d’autres. Tout d’abord, si vous appréciez l’animation, la Gironde ou les Landes sont les meilleurs choix, mais sont plus onéreux que d’autres secteurs. Au contraire, si vous souhaitez acquérir une résidence secondaire pour l’été, donc être en quête de calme, vous pouvez privilégier la Vendée ou la Bretagne. Ainsi, nous allons analyser 2 villes différentes pour investir dans l’immobilier sur la côte Atlantique.

Si vous souhaitez effectuer un investissement locatif, Lorient est une excellente option. Cité portuaire, sa population compte 57 000 habitants. De plus, elle se situe au bord de mer tout en restant une ville étudiante. De ce fait, acquérir un studio est une opportunité dans ce secteur. Globalement, la commune est abordable, avec un prix moyen au m2 de 2 300 €. De plus, la rentabilité moyenne oscille entre 6 et 8%. Faisant partie des villes moyennes, elle n’a pas réellement connu de difficulté durant la crise. En effet, selon MeilleursAgents, la valeur immobilière a augmenté de 11 % en 2 ans. Évidemment, si vous souhaitez en savoir davantage, nous vous invitons à contacter une agence immobilière spécialiste du marché local comme Lebec Immobilier.

Les Sables-d’Olonne, le grand parc du Puy du Fou, nous allons parler de la Vendée ! Chaque année, elle attire plus de 3 millions de touristes, soit 4 fois sa population. Fort de cette dynamique et d’une activité économique grandissante, le prix de l’immobilier a fortement augmenté. En effet, selon MeilleursAgents, on enregistre une hausse de 20% entre 2019 et 2021, pour atteindre les 2 200 € en moyenne. Ainsi, nous vous conseillons d’acheter dans les terres pour obtenir un prix plus abordable. Cependant, nous vous invitons à vous tourner vers une agence immobilière spécialiste du marché vendéen comme Brochard Immobilier. En effet, le département regorge d’une richesse culturelle et d’un patrimoine fort. Envie d’en savoir plus sur cette région ? Consultez donc la vidéo ci-dessous !

Bordeaux ou Nantes : le duel du littoral atlantique

D’un côté, la Capitale mondiale du vin, de l’autre, la Cité des Ducs. Bordeaux et Nantes sont les deux plus grandes villes du littoral atlantique. Évidemment, les deux métropoles ont leurs particularités. Ainsi, nous allons analyser ensemble ce duel.

Traversée par la Loire, Nantes ou la Venise de l’Ouest, est la 6ème ville la plus peuplée de France. La Cité des Ducs de Bretagne est une commune enrichie d’une vaste diversité de cultures. Ainsi, vous pouvez visiter le Château des Ducs, le quartier médiéval du Bouffay ou encore la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Évidemment, le climat nantais est favorable aux espaces verts. C’est pourquoi, nous trouvons plus de 95 parcs dans l’agglomération. De plus, avec 140 000 étudiants inscrits à Nantes, elle fait partie des grandes villes universitaires en France. L’investissement locatif est donc une excellente option. Cependant, vous devez compter en moyenne 4 000 € le m2. Certes, la valeur immobilière est haute, mais qu’en est-il à Bordeaux ?

Traversée par la Garonne, Bordeaux est quant à elle la 9ème commune la plus peuplée de France. Ainsi, la Capitale mondiale du vin dispose d’atouts majeurs. Célèbre pour sa place de la Bourse, le palais Rohan, le Grand Théâtre ou encore le monument aux Girondins, elle dispose d’une culture importante. Vous souhaitez effectuer un investissement locatif ? La ville est étudiante et dynamique. En effet, elle rassemble plus de 100 000 étudiants dans son pôle universitaire. Évidemment, cet ensemble débouche sur une valeur immobilière élevée. En moyenne, le prix au m2 est d’environ 4 750 €. C’est pourquoi, nous vous conseillons de vous tourner vers une agence immobilière experte du marché local comme Mon Aide Immo.

➔ A lire aussi : Acheter au bord de mer

La revente d’un bien sur la côte

Évidemment, investir dans l’immobilier sur la côte Atlantique se doit d’être effectué avec réflexion. En effet, il est judicieux d’analyser l’environnement du logement. Ainsi, l’avantage d’acquérir sur le littoral atlantique est de profiter d’une nature encore sauvage et protégée. Toutefois, on le ressent sur les valeurs immobilières. Effectivement, le bord de mer est plus onéreux qu’à l’intérieur des terres.

Cependant, avant d’acquérir un bien, il est nécessaire d’analyser avec précision l’évolution des prix. Ainsi, nous pouvons remarquer qu’en général, il est en constante augmentation sur ce littoral. Par exemple, dans le département des Landes, le prix moyen a connu une hausse de 10 % en 2 ans. Tout comme la Gironde, qui a évolué de 5,5 % durant la même période. Cependant, cette explosion a une explication simple. En effet, le dynamisme de la région comme l’explique Ouest France attire de nombreux jeunes actifs.

Ajouter un commentaire