fbpx
Proprio.immo
choisir porte garage faible coût

Comment choisir sa porte de garage avec un petit budget ?

Élément indispensable d’un abri fermé pour véhicule, la porte de garage assure la sécurité et la protection contre les éléments de votre voiture ou deux roues. Pourtant, le marché dispose d’une offre pléthorique, dont les tarifs peuvent rapidement s’envoler. Dans ce cadre, comment choisir une fermeture sans dépenser une somme conséquente ? Découvrez nos conseils pour acheter une porte de garage avec un petit budget.

Quel matériau privilégier pour sa porte de garage ?

Sur le marché des portes de garage, 4 matériaux sont plébiscités par les fabricants : le bois, le PVC, l’acier et l’aluminium. Ces derniers disposent chacun de leurs avantages et de leurs inconvénients :

  • Le bois : élégant et bon isolant thermique, mais nécessite de l’entretien et la qualité dépend de l’essence d’arbre choisie.
  • Le PVC : économique, léger et inoxydable, il ne nécessite pas d’entretien, mais s’avère très fragile et peu sécurisant.
  • L’acier : matériau très résistant et personnalisable, ses qualités isolantes laissent toutefois à désirer et son prix est plus élevé que les matières précédentes.
  • L’aluminium : matière la plus résistante, elle ne nécessite pas d’entretien. Cependant, c’est aussi le matériau le plus coûteux des quatre.

Comme vous le constatez, le choix de votre porte de garage commence par le matériau. Ici, le principal critère pouvant motiver votre sélection est le placement de votre garage. En effet, si ce dernier est indépendant de votre logement et que votre terrain est suffisamment sécurisé, vous pouvez choisir des matières économiques et peu isolante comme le PVC ou le bois.

Au contraire, un garage communiquant directement avec votre logement nécessite une porte solide et isolante. Effectivement, une ouverture résistante réduit les risques de cambriolages. De même, une bonne isolation vous évite des déperditions de chaleurs en hiver et des hausses de températures en été. Vous économisez donc sur la facture de chauffage. Dans ce cadre, nous vous conseillons donc de vous tourner vers l’acier double paroi et l’aluminium.

Les différents modes d’ouverture disponibles

Tout comme les matériaux, il existe plusieurs types d’ouvertures pour les portes de garages. Tout d’abord, la version battante est l’option la plus rustique. Construite en un seul bloc ou deux, cette dernière s’ouvre horizontalement ou verticalement, selon les modèles. Très économique, cette option nécessite toutefois un minimum d’espace dégagé devant le garage pour ouvrir. Nous vous déconseillons donc ce genre d’ouverture si votre stationnement débouche directement sur la rue.

Ensuite, la porte coulissante à ouverture latérale remédie au problème de place extérieure. Construite en plusieurs pans, celle-ci s’ouvre en la poussant sur l’un des murs de côtés du garage, via un système de rail. Bien que moins économique que la version battante, celle-ci s’avère une meilleure option pour les garages donnant directement sur la rue. Gardez toutefois en tête que ce genre de modèle vous prive d’une place intérieure pouvant être utilisée notamment pour accrocher des vélos.

De son côté, la porte sectionnelle vous offre une bonne alternative entre confort et coût. Construite en plusieurs sections, celle-ci s’ouvre et se ferme en se pliant aux jonctions. Ainsi, elle ne déborde pas devant votre garage, au contraire d’une version battante. Lors de l’ouverture, la porte vient se caler sous le plafond ou s’enrouler autour d’un tambour. L’encombrement est donc minimale.

Finalement, la porte de garage à enroulement constitue votre meilleure alternative pour limiter la place prise par l’ouverture. Composée de plusieurs sections, cette dernière s’enroule dans un coffre. Ainsi, vous bénéficiez d’une grande économie d’espace comparée aux versions battantes et latérales. Malgré tout, cette option est aussi la plus onéreuse des trois. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers des spécialistes pratiquant des prix d’usines comme Usine Online pour économiser au maximum. Cette vidéo vous montre un exemple de porte de garage à enroulement.

Prenez garde à l’isolation de votre porte de garage

Dans la situation où votre garage communique avec votre logement, il est indispensable que votre porte soit bien isolé. Effectivement, une mauvaise isolation mènera en hiver à des déperditions de chaleur. Vous devrez donc augmenter le chauffage et la facture qui va de pair. Au contraire, votre ouverture laissera davantage passer le chaud en été, ce qui conduira à une hausse de la température et des conditions de vie estivale moins agréables.

Ainsi, le bois est souvent recommandé pour ses qualités thermiques et son coût abordable. Cependant, ce dernier s’avère moins sécurisant que d’autres matériaux et nécessite un entretien conséquent (nettoyage, traitement fongicide, revernissage, etc.). De même, la qualité et le prix de l’ensemble peut énormément varier selon l’essence d’arbre sélectionnée par le fabricant.

Bien que réputées peu isolantes, les portes de garages en acier redorent leur blason sur ce sujet depuis plusieurs années. En effet, certains acteurs du secteur sont parvenus à grandement améliorer l’isolation fournie par leurs produits. C’est le cas notamment d’Usine Online. Effectivement, ces portes de garage en aluminium sont composées de panneaux à mousse isolante de 40 mm d’épaisseur. Ainsi, vous ne vous transformerez pas en marcheur blanc lorsque l’hiver arrivera 😉

➔ A lire aussi : Pourquoi choisir une pergola bioclimatique ?

Avec ou sans motorisation ?

Constituant le fantasme de nombreux automobilistes, les ventes de portes de garage à moteur ont explosé ces dernières années. En effet, les acheteurs apprécient le confort de pouvoir sortir de leurs garages sans quitter leurs véhicules.

Même si la motorisation d’une porte de garage apporte un confort indéniable, elle est loin d’être indispensable. Vous pouvez donc totalement faire l’impasse sur un moteur si vous souhaitez réduire les coûts. De même, vous pourrez toujours acheter cet équipement bien après l’achat de votre ouverture.

💡 Le cas des garages donnant sur la rue
Si vous possédez un garage donnant sur la rue, la motorisation de votre porte vous fera gagner énormément de temps et de tranquillité d’esprit. En effet, un moteur vous évite de rester stationné en partie sur la route le temps de refermer votre garage.

Porte de garage pleine ou ouverture annexe ?

Outre la motorisation, la question du type de porte se pose également. Souhaitez-vous opter pour une ouverture annexe ou une porte pleine. Si votre garage sert uniquement à garer votre véhicule, nous vous conseillons d’opter pour une version pleine afin de limiter les coûts.

À l’inverse, il est préférable d’opter pour une ouverture annexe si vous utilisez votre garage pour d’autres usages. Par exemple, les adeptes de cyclisme apprécieront de pouvoir sortir leurs vélos en ouvrant simplement un portillon. De même, certains fabricants prévoient également des trappes pour laisser le chat sortir sans avoir besoin de lui ouvrir. Fini donc les innombrables miaulements pour sortir et revenir 30 secondes plus tard !

Finalement, quel type de porte de garage choisir ?

En résumé, le choix de votre porte dépend énormément de la situation de votre garage. Si ce dernier est éloigné de votre logement et situé sur un terrain sécurisé, une simple porte battante en PVC fera l’affaire si vous souhaitez économiser au maximum. Au contraire, nous vous conseillons de dépenser plus si votre garage communique avec votre habitation. Plus onéreuse, la version en acier double paroi vous assurera toutefois sécurité et isolation.

Vous l’aurez compris, il est préférable d’économiser sur le confort que sur la qualité. Dans ce cadre, votre choix de porte de garage dépend principalement du matériau et de l’isolation. Au contraire, le mode d’ouverture, l’absence de portillon et la motorisation sont des critères sur lesquels vous pouvez réaliser de bonnes économies.

Auteur partenaire

Ajouter un commentaire