Proprio.immo
Zoom immobilier sur Nantes

Focus sur l’immobilier à Nantes

Alliant le charme d’une cité médiévale à l’effervescence d’une métropole, Nantes est une localité prisée de l’ouest de la France. 6e ville hexagonale en termes de population, elle s’étend sur une superficie de plus de 65 km et regorge d’atouts. Parmi eux, sa proximité avec l’océan Atlantique (à 50 km), son atmosphère de ville étudiante et familiale et les 2 heures de TGV qui la séparent de Paris. Envie d’en connaître davantage sur la ville et, surtout, sur l’immobilier à Nantes ? Place à un décryptage des opportunités immobilières qu’offre le chef-lieu de Loire-Atlantique.

Profil de la population de Nantes

Dans son dernier rapport de 2018, l’INSEE établit la population municipale nantaise à 314 138 habitants. En augmentation de 1,4 % par rapport à 2013, celle-ci continue de croître et notamment en raison de la situation Covid, qui pousse les entreprises à y délocaliser leurs bureaux. Une attractivité qui se ressent aussi dans d’autres domaines que celui du secteur entrepreneurial.

Quand on s’intéresse au détail de ce recensement, on voit que les personnes seules sont majoritaires (52,6% des ménages). Cette tendance tient notamment au caractère étudiant de la ville, puisque ceux-ci représentent 17,1 % de la population (englobant les élèves et stagiaires non-rémunérés). Sur la seconde marche du podium, on trouve la catégorie des couples avec ou sans enfant et les familles monoparentales. De l’ordre de 44 %, elle représente une belle proportion de Nantais, ce qui influence la dynamique immobilière de la ville.

Enfin, côté salaire mensuel net moyen, le JDN nous montre qu’il se situe au-dessus de la moyenne nationale. En effet, en 2019, on estime qu’un salarié touchait en net chaque mois 2 518€ à Nantes, contre 2 448€ dans le reste du pays. De quoi positionner le curseur d’un loyer en ayant cette perspective à l’esprit.

Location contre achat

Penchons-nous sur les résidences principales. Toujours d’après l’INSEE, les locataires représentent près du double des propriétaires (61,2 % contre 37,3 %). À nouveau à corréler avec l’attractivité étudiante de la capitale de Loire-Atlantique, cette donnée s’explique aussi par le nombre prépondérant d’appartements par rapport aux maisons. Cela peut conditionner votre envie d’investir à Nantes. En effet, si vous faites un investissement locatif, votre panel de prospects sera large, toutefois, vous disposerez d’un choix restreint pour sélectionner votre bien.

D’un point de vue tarifaire, selon MeilleursAgents, le prix moyen d’achat au ㎡ est de 3 890€ pour un appartement à Nantes. En ce qui concerne le prix moyen au ㎡ d’une location, on sera plutôt à 13,7€. Au regard de ce contexte, il faut plus de 23 ans pour qu’un bail devance le coût d’un achat. C’est ainsi que se pose la question de la rentabilité locative. À Nantes, elle est de 4,2, ce qui est plus faible que d’autres grandes villes. Néanmoins, ce résultat reste malgré tout à considérer sous l’œil du développement de la ville en faveur des jeunes actifs et des grands projets urbains amorcés par la métropole nantaise.

💡 Nantes, labellisée Capitale French Tech
Actuellement, l’annuaire de la French Tech dénombre 237 startups à Nantes. Un vivier qui se concentre dans le centre-ville, le quartier des Hauts-Pavés et sur l’île de Nantes. À noter que ce quartier bordé par la Loire fait l’objet d’un plan de mutation urbain jusqu’à l’horizon 2030 avec, entre autre, la construction d’un futur CHU, de logements et de commerces. Y investir dans l’immobilier d’entreprise ou dans le secteur CHR (café-hôtel-restaurant) peut ainsi être intéressant.

Appartement ou maison ?

Vous souhaitez acquérir un appartement à Nantes ? Le premier point positif est que vous avez ciblé une ville attrayante pour les locataires. Représentant 79,6 % du parc immobilier nantais, les appartements sont le bien sur lequel il faut jeter son dévolu pour avoir le plus de choix. A contrario, la part des maisons est seulement de 19,2 %. La population étant dense, les Nantais vivent, en toute logique, davantage dans des immeubles que dans des maisons individuelles. Ce n’est un secret pour personne, les agglomérations françaises de plus de 100 000 habitants partagent ce schéma.

Ce n’est pas tout de cibler le type de bien le plus répandu à Nantes, encore faut-il en connaître le détail. En termes d’aménagement des biens, les 3 pièces viennent en tête, avec 25,2 % du parc immobilier de la ville. Au coude à coude, les 2 pièces sont de l’ordre de 23,8 % et, enfin, les appartements de 5 pièces ou plus ferment la marche avec 19,2 % de logements concernés. En conséquence, il peut être judicieux de réaliser un investissement locatif dans un T2, ces derniers étant nombreux.

➔ A lire aussi : Focus sur l’immobilier à Tours

Dans quels quartiers investir à Nantes ?

Élue Capitale européenne de l’innovation en 2019, Nantes est une ville tournée vers l’avenir. Le quartier de l’Île de Nantes n’est pas seul à connaître une mutation. Partageant le même calendrier, le quartier du Bas-Chatenay opèrera également sa métamorphose d’ici 2030. Plus largement, la ville s’inscrit dans une démarche de développement durable portée par le projet européen mySMARTLife. Cela concerne notamment les transports, le recours aux énergies renouvelables, ainsi que le raccordement de bâtiments à un réseau de chaleur optimisé. Découvrez le visage dynamique de Nantes à travers cette vidéo.

En dépit de la montée de certains quartiers, le centre-ville de Nantes conserve son attractivité immobilière. Commerces, offre culturelle et solide réseau de transports font son attrait, au même titre que le dynamisme qui a toujours été dans l’ADN de cette zone. Dans le quartier limitrophe de Malakoff Saint-Donatien et à proximité du Château des Ducs de Bretagne, la Gare Mezzanine a entamé une transformation qui s’achèvera en 2024, ce qui renforce encore d’un cran les facilité de transports aux abords de l’hyper-centre.

Enfin, si vous souhaitez investir sur la côte, une option à saisir est la charmante ville de Pornic. Située à une heure de Nantes, elle présente l’avantage d’être à taille humaine (14 902 habitants) et de disposer d’un cadre de vie agréable, concentré autour de son fameux port de plaisance. Qu’il s’agisse d’un achat à l’année, d’une résidence secondaire ou d’un investissement destiné la location saisonnière, une agence immobilière compétente comme La Maison de mes rêves vous aidera à concrétiser votre projet résidentiel. Si on devait résumer Pornic en 4 points-clés, ce serait :

  • Océan Atlantique.
  • Ancrage dans la nature environnante.
  • Densité de population intermédiaire.
  • Cadre de vie agréable, notamment pour les familles.

L’immobilier neuf à Nantes

Par bien des aspects, Nantes est une ville d’avenir. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’une multitude de programmes immobiliers y voient prochainement le jour. Au nombre de 75, ces futurs programmes, répertoriés par Se Loger Neuf, s’étendent à une large zone. Au nord de Nantes, non loin du Campus Tertre de l’Université, NEOCENS est un programme dont la livraison est prévue au 3e trimestre 2023. Comptant 61 appartements, du T1 au T4, il regroupe notamment des studios au prix de départ de 143 000 €. Jouant la carte du renouveau urbain et de la verdure, il propose des appartements lumineux, avec terrasse.

Avec une livraison fixée au 1er trimestre 2024, le programme Be Green et ses 44 lots ont également de quoi séduire. Si votre cœur penche en faveur de l’Île de Nantes et plus précisément du Quartier République, ce programme, qui porte bien son nom, mise sur des matériaux innovants et respectueux de l’environnement. Oscillants entre T1 et T4, les biens qu’il renferme feront le bonheur des Nantais à partir de 218 000€.

Ajouter un commentaire