Proprio.immo
intérêt acheter une forêt

Acheter une forêt : quel intérêt ?

Couvrant plus de 30% du territoire national, les forêts sont de véritables opportunités pour les investisseurs. Pourtant, acheter une forêt est un investissement atypique. Toutefois, il présente de nombreux avantages pour l’acquéreur. En effet, entre les avantages fiscaux et le dépaysement qu’offre la nature, l’occasion est intéressante. Cependant, est-ce une bonne idée d’en devenir propriétaire ? Vous allez le découvrir dans cet article.

Les chiffres-clés

La forêt couvre plus d’un quart du territoire français, elle est présente dans une bonne partie de notre pays.  Toutefois, nous en distinguons deux types en France. La publique, qui appartient à l’État et représente 1/4 des forêts en France. Alors que, la privée, est détenue par des propriétaires est majoritaire et constitue 3/4 des biens forestiers.

Durant vos recherches, vous pouvez remarquer que les prix varient et dépendent de nombreux facteurs. En effet, on constate que le prix dans le bassin parisien est 170% plus élevé que dans le Massif Central. Toutefois, nous pouvons remarquer que le nombre de transactions a progressé de quasiment 55% entre 2009 et 2020. Le marché se porte plutôt bien et la tendance n’est pas à la baisse. Nous comptons quasiment 3,5 millions de propriétaires privés en France.

Pourquoi acheter une forêt ?

Acquérir un espace forestier est peu courant. Cependant, il apporte de nombreux avantages pour l’acquéreur. Nous pensons qu’il est important avant d’acheter une forêt, de bien se renseigner sur vos besoins. Si vous souhaitez investir, nous vous laissons découvrir ci-contre les avantages intéressants liés à l’achat de ce type de bien :

  • Un investissement eco-responsable.
  • Des avantages fiscaux importants.
  • Des revenus potentiels avec l’exploitation.
  • Un coin de nature à votre disposition.

Comme vous pouvez le constater, devenir propriétaire d’une forêt peut être une opportunité. De plus, vous avez également le choix entre investir seul ou passer par un GFI (groupement forestier d’investissement). Cependant, si vous souhaitez acheter, vous devez prendre en compte que certains risques existent et ne doivent pas être négligés. 

Quels sont les risques ?

Plusieurs risques découlent d’un achat forestier. Tout d’abord, vous vous exposez aux risques naturels qui peuvent décimer votre parcelle. En effet, les tempêtes et feux peuvent être problématiques si vous n’êtes pas assuré. Ainsi, nous vous conseillons de prévoir ces incidents. De plus, le feu n’est pas forcément d’origine humaine. Effectivement, il est possible que vous ayez un départ dans votre parcelle à cause d’un temps orageux. 

Toutefois, ce ne sont pas les seuls risques. Depuis 2018, une épidémie de scolytes sévit en France. Il est considéré comme l’insecte le plus dangereux pour les arbres. Effectivement, il a impacté le marché en tuant des milliers d’arbres par an. Ainsi, pour palier à ces problèmes, vous avez la possibilité de passer par une assurance qui couvre de nombreuses menaces : incendie, tempêtes, catastrophes naturelles, responsabilité civile

💡 Le Groupement Forestier d'Investissement, un bon choix ?
Vous souhaitez acheter une forêt ? Vous avez la possibilité de passer par un GFI (groupement forestier d’investissement). Ainsi, vous êtes propriétaire d’un espace forestier à travers une société civile. Grâce à ce placement, vous avez accès à de nombreux avantages : fiscaux, diversification de patrimoine, investissement responsable, etc.

Quel est le prix de l’hectare en moyenne ?

Il faut savoir que le prix de l’hectare a augmenté d’environ 3,8% en 2018. En effet, il atteint les 4 250€ en moyenne, un prix qui a doublé en 20 ans. Toutefois, cette valeur est souvent disparate, allant de 670€ pour le minimum à 12 730€ pour le maximum. Pour obtenir une bonne estimation, vous devez prendre en compte de nombreux facteurs : sa taille, sa localisation, les genres d’arbres présents dans la parcelle. 

De plus, le droit français propose un atout majeur et intéressant. Si l’un de vos voisins vend sa parcelle (moins de 4 hectares), vous êtes directement prévenu, car il existe un « droit de préférence ».

Concernant la localisation, nous remarquons qu’en général, le bassin parisien et l’Ouest sont les plus chers. En effet, la région parisienne est avantagée par sa localisation (près de la capitale) et ces types d’arbres (futaies). Cependant, la surface du bien forestier influe aussi sur le prix. En effet selon la SAFER, le prix de l’hectare pour les superficies de plus de 25 ha sont 22% plus chers en moyenne que ceux ayant moins de 10 ha.

➔ A lire aussi : Acheter son propre étang

Où acheter une forêt ?

Tout dépend de votre localisation et votre envie ! Forcément, nous vous conseillons de privilégier une zone que vous connaissez parfaitement. Toutefois, la disparité de prix entre les régions françaises est importante. Si vous souhaitez obtenir une parcelle dans la région Parisienne, la valeur moyenne pour l’hectare est de 6 530€. Tandis que, si vous voulez un bien forestier dans le Massif Central, la région la moins chère du territoire, vous aurez accès à un prix moyen de 2 400€.

De plus, la taille de la forêt est également un élément important. En effet, il est compliqué d’obtenir une surface forestière de plus de 25 hectares. Au contraire, il est plus facile d’obtenir une superficie de moins de 10 hectares. Par exemple, en 2020, les ventes de petites forêts (1 à 10 ha) représentaient 88% du total des transactions sur ce marché. Ainsi, les biens forestiers avec une grande surface sont plutôt rares à la vente. En plus, le prix de l’hectare est souvent plus élevé due à cette pénurie.

Une fiscalité avantageuse

La fiscalité est sûrement l’un des éléments les plus importants pour un acquéreur. Devenir propriétaire d’une forêt permet de bénéficier d’un avantage fiscal. Tout d’abord, une réduction de l’impôt sur le revenu à hauteur de 18% par rapport la valeur de l’acquisition de votre parcelle. Toutefois, elle est limitée à 5 700€ pour une personne seule et 11 400€ pour un couple. 

Ensuite, vous êtes exonéré d’impôt sur la fortune immobilière à hauteur de 75%, parfois jusqu’à 100% dans certains cas. Cependant, avec une limite allant jusqu’à 101 897€. Concernant le droit de succession, vous êtes aussi avantagé. En effet, vous disposez d’un abattement de 75% sur sa valeur. Toutefois, elle est soumise à quelques conditions : durée de conservation, produire tous les 10 ans un plan de gestion durable, etc.

Comme vous pouvez le constater, la fiscalité est avantageuse pour un propriétaire forestier. Néanmoins, cette opportunité est contrebalancé par une rentabilité modeste de 2% en moyenne par an. Cependant, elle est fortement influencée par le prix du bois qui est en augmentation de 50 à 80% entre novembre et mai 2021. 

1 commentaire