Proprio.immo

L’off market : une alternative pour acheter en toute discrétion

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous ne voulez pas que votre entourage proche sache que vous envisagez d’acheter un nouveau logement. Surtout, s’il s’agit d’un bien de prestige qui peut coûter des millions d’euros. Dans de telles situations, l’off market est une bonne option. De cette manière, vous pourrez acquérir un bien par le biais d’un réseau restreint d’acheteurs. Seules quelques personnes sélectionnées ont accès à ce système. En général, les propriétés proposées sont considérées comme uniques. Ainsi, si vous souhaitez acheter sur ce type de marché, sachez que vous ne trouverez pas le même bien ailleurs.

Qu’est-ce que l’off-market ?

« L’off market », également appelé « marché immobilier caché », constitue un canal de diffusion des propriétés, notamment des biens de luxe. Toutefois, cette publicité n’a cours qu’au sein d’un réseau très restreint. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’un canal public. Un bien commercialisé par le biais de l’off market n’apparaîtra jamais sur des sites tels que Se Loger, Le Bon Coin, etc.

Cela garantit une discrétion totale, tant pour l’acheteur que pour le vendeur. Seuls les acheteurs inscrits dans le réseau de l’agence seront informés des nouvelles propriétés à vendre. Cependant, tout n’est pas rose. Acheter sur l’off market est généralement plus cher, en raison de l’absence de concurrence. En outre, les délais de vente sont plus longs, car peu de personnes y ont accès.

Comment accéder à ce marché « caché » ? 

Le moyen le plus courant d’accéder à ce type de marché est de faire appel à un chasseur immobilier ou de passer par une agence proposant ce type de service, comme le groupe UPIMO à Strasbourg. Toutefois, certaines conditions doivent être remplies avant de pouvoir y accéder.

Si vous décidez de passer par une agence, sachez que vous devez d’abord avoir le bon profil. Des aspects tels que le type de propriété que vous recherchez, vos points d’exigences et votre budget sont pris en compte. Si vous remplissez les conditions requises, vous pourrez rejoindre le réseau d’acheteurs sélectionnés. De cette façon, vous aurez accès à des propriétés exclusives en priorité.

Un autre moyen d’accéder à ce marché caché est de faire appel à un chasseur immobilier. Dans ce cas, les conditions ne sont pas aussi strictes, car c’est le chasseur qui a accès aux réseaux des agences. De plus, il fera le travail pour vous, ce qui vous permettra de gagner du temps. Cependant, la priorité de ce spécialiste est de trouver un bien qui correspond à vos besoins et à votre budget. Bien qu’il ait accès à l’off market, cela ne signifie pas que sa recherche exclut le marché traditionnel. Par conséquent, le chasseur ne garantit généralement pas que votre prochaine propriété sera issue d’un réseau exclusif. 

💡 Une alternative dont on parle peu
Un notaire peut vous aider à trouver une propriété hors marché. Ils sont en contact permanent avec les acheteurs et les vendeurs. Ces professionnels traitent de nombreux cas de succession, ce qui leur permet d’être « à la source ». Ils ont ainsi la primauté d’éventuelles propriétés à vendre. 

Avantages et inconvénients du off market

Le marché immobilier est actuellement très concurrentiel. En particulier dans les grandes villes comme Paris, Marseille et Lyon, où les maisons se vendent parfois en quelques jours, voire quelques heures. Être l’un des premiers à connaître la mise en vente d’une propriété peut tout changer. Lorsque vous achetez sur l’off market, la concurrence est faible et vous n’avez donc pas à vous précipiter pour prendre une décision. 

De plus, dans ce type de marché caché, vous pouvez trouver des biens que vous ne verrez pas ailleurs. Les propriétés sont aussi variées qu’une maison de prestige dans le 7e arrondissement de Paris ou un appartement de luxe dans le quartier du Roucas Blanc à Marseille. De même, il est possible de trouver des logements avec terrasses, vue sur mer ou à proximité d’un monument historique.  

Même sur le marché « traditionnel », un vendeur cherche à tirer le maximum de profit de la vente de son logement. Dans de nombreux cas, le prix du bien est initialement présenté au-dessus du marché. Si le vendeur a des difficultés à le vendre, il peut en ajuster la valeur. Toutefois, dans l’off market, les chances de pouvoir négocier le prix de la propriété sont faibles, voire nulles.

En raison de l’offre réduite, les vendeurs sont moins disposés à faire des concessions. Il est fort probable que si vous choisissez d’acheter par ce canal, vous paierez un prix plus élevé pour la propriété. En outre, l’exclusivité de ce marché augmente les délais de vente. Comme la diffusion du bien reste limitée, les offres d’achat sont faibles. 

➔ À lire aussi : Combien de temps faut-il pour vendre un bien immobilier ?

Est-ce une bonne idée de vendre hors-marché ?

Jusqu’à présent, on n’a parlé que de l’achat d’une maison ou d’un appartement sur l’off market, mais qu’en est-il de la vente ? Comme pour l’achat, il y a des avantages et des inconvénients liés à la vente d’un logement par ce moyen. Toutefois, si votre propriété fait partie des biens de prestige et que vous ne vous sentez pas pressé de la commercialiser, la mise hors marché peut être une bonne option. Parmi les avantages de vendre sur l’off market, citons :

  • Tester le prix du bien avant de le diffuser
  • Créer un caractère de rareté autour de la propriété
  • Obtenir plus facilement une offre identique à celle de l’annonce
  • Vendre en toute discrétion (particulièrement utile en cas de divorce)
  • Retirer le bien du marché à tout moment

L’un des inconvénients majeurs de la vente sur le hors marché est le nombre limité d’acheteurs. Par conséquent, comme pour l’achat, la commercialisation d’un logement par le biais de l’off market prendra beaucoup plus de temps que si elle se faisait de manière traditionnelle. 

Contrairement à l’achat, la vente sur le marché caché s’avère plus « facile ». Il suffit d’avoir un bien qui remplit les conditions pour être commercialisé par ce biais. Les logements sont généralement des biens exceptionnels ou atypiques. Il peut s’agir d’hôtels particuliers ou d’appartements au dernier étage. On peut également y trouver des biens présentant une architecture spécifique (Haussmann, Art Déco, etc.).

Comment vendre sur l’off market ?

Il y a deux façons de vendre une propriété hors des sentiers battus du marché traditionnel. La première est le bouche à oreille, notamment auprès de la famille et des amis. L’autre solution consiste à passer par une agence immobilière. Si celle-ci estime que votre bien est susceptible d’être commercialisé de cette manière, elle en assurera la publicité. 

Cependant, il y a  une notion essentielle à prendre en compte. Comme nous l’avons mentionné plus haut, toutes sortes de biens, et pas seulement des biens de prestige, se trouvent sur l’off market. Ainsi, si le vendeur souhaite mettre son bien en vente de manière discrète, il peut le faire. Il suffit de considérer que cela prendra beaucoup plus de temps que la voie traditionnelle. Des agences comme Cécile Hottin Immobilier à Attiches proposent ce type de service. 

Le marché traditionnel ou «  caché », lequel choisir ?

Il est difficile de répondre à cette question. Tout dépend du type de bien que vous souhaitez acheter ou vendre. De même, si vous envisagez une transaction rapide, l’off market n’est pas judicieux. En revanche, si vous voulez de la discrétion, le marché caché est une bonne option.

En conclusion, en fonction de vos besoins, vous pouvez choisir le marché qui vous convient le mieux. Si vous cherchez à vendre rapidement sur le marché traditionnel, vous pouvez conclure une vente en quelques jours. En revanche, si vous cherchez à maximiser vos profits, l’off market est le meilleur choix.

Hector MARMOLEJO

Ajouter un commentaire