fbpx
Proprio.immo
Zoom sur le marché immobilier de Montpellier

Focus sur l’immobilier à Montpellier

Septième ville la plus peuplée de France, Montpellier est appelée à gagner de plus en plus d’importance dans le futur. En effet, celle-ci fait partie des cités connaissant les plus grosses croissances démographiques du pays. Ce dynamisme risque donc d’offrir de nombreuses opportunités dans l’avenir et notamment dans la pierre. C’est pour cela que nous vous proposons un focus dédié au marché immobilier montpelliérain.

Profil de la population à Montpellier

D’après l’INSEE, la population montpelliéraine s’élevait à 281 681 habitants en 2016. Très attractive, la ville a vu son nombre de résidents augmenter de 1,3% par an entre 2011 et 2016. Montpellier fait donc partie des cités amenées à croitre fortement dans les prochaines années, au même titre que Toulouse.

Du côté des ménages, les célibataires sont majoritaires. En effet, ces derniers représentent 52,5% des foyers (dont 22,8% d’hommes seuls et 29,7% de femmes seules). Inversement, les couples avec enfants constituent seulement 15,2% des maisonnées. Au niveau locatif, la demande risque donc d’être importante pour des surfaces réduites, mais moins onéreuses.

À propos des salaires, Montpellier offre de meilleures opportunités que la moyenne française se situant à 2 225 euros net par mois. En effet, le Journal Du Net relève que les montpelliérains touchent en moyenne 2 311 euros. En tant que bailleur, ce léger écart vous permet d’optimiser un peu vos loyers par rapport aux revenus locaux.

Location contre achat

Avec près de deux tiers de locataires selon l’INSEE, Montpellier est avant tout une ville de location. Effectivement, les propriétaires constituent uniquement 31,1% de la population. La cité s’avère donc très intéressante pour les bailleurs, grâce à son large bassin de preneurs. Cependant, l’achat d’un bien risque d’être compliqué, du fait du nombre de vendeurs potentiels réduit.

Dans le cadre d’un projet de vie à Montpellier, faut-il privilégier une acquisition ou une location ? D’après MeilleursAgents, un appartement vous reviendra en moyenne à 3 029 euros le m². Au niveau de la location, celle-ci vous coûtera 12,7 euros par mois et par m². Ainsi, un bail devient plus cher qu’une acquisition après 19,87 ans. Du côté des investissements locatifs, la ville possède une rentabilité locative de 5,03. Ce taux se trouve donc a mi-chemin entre ceux de ses voisines : plus élevé qu’à Toulouse, mais inférieur à Marseille.

💡 Pensez à l'avenir
Bien que le rendement locatif ne soit pas exceptionnel, Montpellier est l’une des villes connaissant la plus forte croissance du pays. Cela signifie que les prix de l’immobilier ont de fortes chances de décoller dans le futur. Il peut donc s’avérer intéressant d’investir dans un bien pour que celui-ci fructifie dans votre patrimoine.

Appartement ou maison

Comme toutes les grandes villes, Montpellier fait la part belle aux habitations collectives. Par conséquent, les appartements représentent 86% du parc immobilier local. Bien que relativement rares, les maisons conservent une part significative dans le bassin d’offres (12,4% des logements). Évidemment, ces dernières nécessiteront des moyens financiers plus importants, des biens annoncés à plus de 400 000 euros étant communs.

Au niveau des surfaces, l’INSEE remarque que les petites superficies sont particulièrement bien représentées (19,7% de T1 et 23,3% de T2). Cela s’explique notamment par le fait que Montpellier est une ville abritant une forte population étudiante. Au contraire, les très grands espaces sont aussi rares que les maisons (12,1% de T5 et plus).

➔ A lire aussi : Focus sur l’immobilier de la Camargue gardoise

Dans quels quartiers investir à Montpellier ?

Vous souhaitez investir dans un quartier dynamique ? Dans ce cas, le centre montpelliérain devrait vous intéresser. Très dynamique, ce dernier comporte toutefois de nombreuses voies uniquement piétonnes. Comprenant notamment le centre historique de la ville (l’écusson), il abrite de nombreux biens aux caractéristiques uniques. N’hésitez donc pas à recourir aux services d’un spécialiste de l’immobilier atypique à Montpellier comme l’agence du Lez pour vous aider à dénicher le bien de vos rêves. Sachez également que le m² vous reviendra en moyenne à 3 643 euros pour un appartement dans ce secteur.

Vous préférez investir dans une petite surface à louer à l’un des 60 000 étudiants de Montpellier ? Tournez-vous alors du côté du quartier Hôpitaux-Facultés (en moyenne 3 049 euros le m² pour un appartement). En effet, ce dernier dispose de nombreux atouts pour séduire une cible étudiante :

  • Sa proximité avec les établissements scolaires.
  • La présence d’infrastructures de loisir (parc zoologique, palais des sports, etc.).
  • L’existence de nombreux parcs et espaces verts.
  • Le passage régulier de plusieurs lignes de transports en commun.

Vous recherchez plutôt une résidence secondaire ou un bien à louer pendant les vacances ? Située en périphérie de Montpellier, la commune de La Grande Motte a de sérieux atouts à faire valoir. Effectivement, la présence de plus d’une dizaine de plages sur son territoire et d’un centre nautique vous assure des congés de repos ou de nouvelles expériences. À propos des tarifs, le prix moyen d’un appartement s’établit à 3 827 euros.

L’immobilier neuf à Montpellier

Ville en constante croissance, les constructions neuves ne manquent pas à Montpellier. Cependant, certaines zones constituent d’excellents points de départ pour vos recherches. C’est le cas notamment du quartier Port-Marianne. Construit il y a moins de 50 ans, ce dernier se compose de nombreux bâtiments aux architectures futuristes. À proximité, le futur quartier Cambacérès dont la fin des travaux n’est pas prévue avant 2022 devrait accueillir :

  • 130 000 m² de bureaux,
  • 2 500 logements (dont 500 pour les étudiants),
  • une école dédiée aux métiers numériques (1 000 élèves),
  • la halle French Tech (8 000 m²),
  • une extension de la ligne de tramway 1,
  • un pôle sportif complet.

Tirant son nom du stade de rugby implanté sur son territoire, la zone Ovalie est un sous-quartier dont la construction s’est achevée récemment. Malgré cette fin des travaux, il existe encore de nombreux programmes neufs disponibles à la vente dans le quartier Croix d’Argent et ses environs.

Ajouter un commentaire