fbpx
Proprio.immo
Zoom sur l'immobilier à Grenoble

Focus sur l’immobilier à Grenoble

Cernée par les montagnes, Grenoble pointe à la seizième des villes les plus peuplées de France. Disposant de nombreuses universités renommées, la cité possède un pôle scientifique réputé. Cependant, la plupart de son économie se développe dans le tertiaire. Implantée à 70 kilomètres de la frontière italienne et 110 kilomètres de la Suisse, la commune est en effet sur le chemin de plusieurs axes routiers majeurs. Le territoire présentant de nombreuses opportunités, nous vous proposons donc de découvrir le marché immobilier grenoblois.

Profil de la population de Grenoble

EN 2016, le recensement de l’Insee établissait la population grenobloise à 158 180 personnes. Malgré sa situation géographique de choix, la ville semble toutefois convaincre peu de nouveaux arrivants. En effet, la cité gagne en moyenne 0,1% d’habitants par an depuis 2011.

Au sujet de la composition des foyers, Grenoble concentre majoritairement des célibataires. Ainsi, ces derniers représentent 51,1% des ménages (23,4% d’hommes seuls et 27,6% de femmes seules). Au contraire, les couples avec enfants représentent une minorité des familles (16%).

Concernant les salaires, le JDN estime ces derniers à 2 615 euros net par mois. Les Grenoblois semblent donc bien mieux payés que la moyenne nationale (2 225 euros net par mois). Cela peut notamment s’expliquer par la forte proportion de scientifiques et de chercheurs dans la population. Vous disposez donc d’une fourchette relativement large pour fixer vos loyers.

Location contre achat

À propos du statut des habitants de Grenoble, ceux-ci sont pour la plupart locataires (59,4% des résidences principales). Au contraire, les propriétaires constituent à peine plus d’un tiers des habitants (38,3% de la population). Cela signifie donc que la ville comporte un important bassin de personnes cherchant une location. Cependant, vous trouverez moins de logements à vendre, les détenteurs de leurs habitations étant relativement peu nombreux.

Vous aimeriez vivre à Grenoble, mais vous ne savez pas quoi choisir entre location et achat ? D’après MeilleursAgents, un appartement vous coûtera en moyenne 2 338 euros le m². Du côté de la location, celle-ci vous reviendra en moyenne à 11,2 euros le m² par mois. En résumé, un bail deviendra plus onéreux qu’un achat après 17,39 ans. Concernant un investissement locatif, sachez que la rentabilité locative grenobloise potentielle est de 5,74. Bien que décent, ce taux est bien loin de ceux d’autres communes comme Agen.

➔ A lire aussi : Focus sur l’immobilier : le Calvados

Appartement ou maison

Du côté du parc immobilier de Grenoble, les appartements constituent quasiment l’ensemble de l’offre disponible. Effectivement, ces derniers représentent 95,5% des logements de la ville. À l’inverse, les maisons sont évidemment marginalisées et constituent 3,2% des habitations. Nous ne déclencherons donc pas d’avalanches en affirmant que la cité enclavée entre les montagnes n’attirera pas les amateurs de jardinage.

Évidemment, cette absence de maisons se répercute sur les superficies moyennes du parc immobilier grenoblois. Ainsi, le dossier de l’Insee dévoile que les T2 et T3 constituent l’essentiel de l’offre (respectivement 21,7% et 28, 7% des biens disponibles). Au contraire, les T5 concentrent seulement 12,7% des logements de Grenoble. La cité s’avère ainsi plus adaptée à des personnes appréciant la vie urbaine et prête à faire des concessions en termes d’espace.

Dans quels quartiers investir à Grenoble ?

Vous cherchez un environnement de vie dynamique ? Dans ce cas, l’hyper-centre est fait pour vous. Bien qu’une grande partie de ses voix de circulation soit réservée aux piétons et mobilités douces, la zone saura vous séduire. Quartier le plus fréquenté de Grenoble, celui-ci possède en effet de nombreux atouts :

  • de nombreux commerces (restaurants, bars, discothèques, etc.),
  • la place Victor-Hugo et sa verdure en pleine ville,
  • une architecture variée (notamment des immeubles haussmanniens),
  • une très bonne accessibilité par transports en commun.

De son côté, le quartier Europole peut intéresser les personnes souhaitant investir dans le résidentiel, mais aussi celles voulant acquérir de l’immobilier d’entreprise. Effectivement, la zone se constitue de bureaux, mais également de logements, prisés par les cadres, chercheurs et scientifiques pour la proximité avec leur lieu de travail. Vous l’aurez compris, l’endroit est très intéressant pour réaliser un investissement à destination de locataires à hauts revenus.

Finalement, vous pouvez aussi choisir d’acquérir un pied-à-terre dans l’une des communes de l’agglomération grenobloise pour acheter moins cher et potentiellement plus grand. Par exemple, un appartement dans la ville de Seyssinet-Pariset vous coûtera 2 080 euros le m². Située en périphérie directe de Grenoble, celle-ci est rapidement accessible en transport en commun grâce notamment à la ligne C du tramway. Dans ce cadre, n’hésitez pas à recourir aux services d’une agence immobilière dans la métropole de Grenoble telle que Hidri Immo Plus pour vous aiguiller au mieux dans votre achat.

L’immobilier neuf à Grenoble

À Grenoble même, le projet “GrandAlpe” vise à rénover les infrastructures existantes. Toutefois, de nouveaux bâtiments devraient également sortir de terre, dont des logements, des pôles de commerce et des espaces verts. Pour le moment, aucune date de fin précise n’a été avancée, mais les travaux devraient commencer en 2020 pour s’achever en 2030. Cette vidéo vous présente les grands axes et objectifs poursuivis par la ville

Situé sur les communes voisines de Fontaine et Sassenage, le projet “Les portes du Vercors” vise à aménager un nouvel éco-territoire mixte. Ainsi, ce dernier prévoit de construire des logements, bureaux, commerces et espaces verts sur 100 hectares. De même, un transport par câble devrait relier les lieux à la Presq’île scientifique. La finalisation des travaux est quant à elle prévue pour 2022.

Ajouter un commentaire